BTS Tourisme

120 ECTS | RNCP 35331

Acquérir :
  • Une culture générale, économique et juridique ;
  • Une aisance en langues étrangères ;
  • La maîtrise des techniques de communication interpersonnelles ;
  • Une grande ouverture d’esprit ;
  • Un sens du service.
Développer des compétences permettant de :
  • Explorer les milieux du tourisme ;
  • Concevoir des produits touristiques ;
  • Construire l’offre de produits touristiques ;
  • Communiquer et négocier ;
  • Maîtriser les systèmes de télématique ;
  • S’appuyer sur les technologies de l’information et de la communication ;
  • Privilégier le travail collaboratif ;
  • Atteindre la dimension professionnelle grâce aux actions touristiques appliquées ;
  • Établir et entretenir un réseau professionnel ;
  • Maîtriser les opérations courantes de gestion ;
  • Maîtriser les outils d’aide à la décision.
Culture générale et expression

L’objectif est de rendre les étudiants aptes à une communication efficace dans la vie courante et dans la vie professionnelle à tous les niveaux : relations dans l’entreprise et à l’extérieur ; relations avec la clientèle ou la hiérarchie. Le but est aussi d’améliorer l’expression écrite et orale, de façon à rendre les candidats capables de rédiger rapports et notes de synthèse, et de faire des exposés sur des sujets d’actualité. Sont étudiées les techniques du résumé, de la discussion et de la synthèse de documents ainsi que des notions de culture générale ouverte sur les problèmes du monde contemporain à travers des thèmes répartis sur les deux années.

Langue vivante

Étude du vocabulaire commercial, économique et professionnel au travers de textes issus la presse anglo-saxonne et de livres de cours (compréhension et expression écrites) ; exploitation de documents audio et vidéo, partage d’idées sur les problématiques abordées (compréhension et expression orales) ; préparation à l’examen.

Économie

Étude du vocabulaire commercial usuel et du vocabulaire économique. Travaux pratiques : entraînement à l’expression orale et à l’expression écrite appliquée aux problèmes professionnels. Lecture de revues et journaux étrangers. Rédaction de courriers commerciaux.

Géographie touristique et développement du territoire

Étude des facteurs historiques et géographiques qui déterminent le voyage. Analyse du marché et des flux touristiques. Histoire du tourisme. Les nouvelles tendances vers un tourisme équitable, vert et durable. Le tourisme en Europe. Le tourisme international. La France et ses atouts. Les politiques locales et nationales.

Droit

Approche méthodologique. L’individu au travail. La structure et les organisations. Le contrat, support de l’activité de l’entreprise. L’immatériel dans les relations économiques. L’entreprise face au risque. Droit administratif et organisation du tourisme. Droit spécifique aux professions et entreprises de tourisme. Les responsabilités.

Mercatique du tourisme

Le marché et la clientèle, les stratégies et la vente. Le phénomène « tourisme » dans la société des loisirs. Les nouveaux intervenants. La mondialisation de l’offre par Internet. Action touristique générale. Exploration du secteur et des milieux du tourisme Information et tourismatique. Les phénomènes touristiques, aspects qualitatifs, quantitatifs et spatiaux, approche sectorielles , approche territoriale , approche globale et stratégique. Conception du produit : Les produits types , méthodologie de conception , les étapes de la fabrication et de la commercialisation des produits , la vie des produits,
les produits en ligne et leur domaine propre. Construction de l’offre de produits touristiques : Sélection et exploitation des informations méthodologie de construction et d’évaluation. Les produits touristiques : Services et transports , services liés aux hébergements , les lieux de loisirs et équipements techniques , l’assurance et l’assistance. Histoire de l’art : Définition et méthodes d’approche les grandes étapes de l’histoire de l’art.

Action touristique approfondie

Communication : L’approche touristique, les modes opératoires. Négociations : Concept de négociation , les plans d’action et les attitudes,
les pratiques dans la négociation touristique. Montage de produits touristiques : Élaboration du produit complet , exploitation,
lancement et commercialisation. Maîtrise des systèmes de télématique : Connaissance des services Internet, les systèmes distribution-réservation-émission, les techniques d’utilisation selon les serveurs , la mondialisation des systèmes création virtuelle d’un site touristique.
La gestion de l’action commerciale : l’estimation de l’effort commercial, l’évaluation de l’efficacité de l’action commerciale, la prise de décision, la planification et le suivi de l’action.

Action touristique appliquée

Finalité : Développer les qualités de base, à savoir : communication, sens des contacts, conviction et souplesse, atteindre la dimension professionnelle grâce aux actions touristiques appliquées réalisées de manière rigoureuse , posséder une bonne maîtrise des outils professionnels, élaborer des produits. Moyens : participer à la préparation et au suivi d’actions touristiques appliquées en situation réelle, établir des contacts avec les professionnels , participer à une association à finalité pédagogique. Maîtriser les étapes de la négociation jusqu’à sa conclusion. S’exercer à l’expression écrite appliquée aux données professionnelles , inventer, créer, animer. Utiliser les techniques et les moyens de communication professionnelle. Élaboration d’un rapport de parcours de professionnalisation justifiant de toutes ces pratiques. Economie de l’entreprise : La notion d’entreprise et l’entreprise touristique,
spécificités et spécialisations. Gestion comptable touristique : Comptabilité générale , gestion financière, éléments de comptabilité analytique, gestion prévisionnelle. Les outils d’aide à la décision : Statistiques appliquées , mathématiques financières , techniques d’organisation , éléments de recherche opérationnelle.

Durée de la formation

La préparation du BTS en contrat d’apprentissage dure 1 350 heures, réparties sur 24 mois.

Modalités d’admission
  1. Remplir le dossier de candidature et le retourner par courriel ou par courrier postal accompagné des pièces demandées.
  2. Chaque jeudi l’ETS organise une réunion pédagogique au cours de laquelle sont examinés les dossiers.
  3. Si votre dossier est estimé recevable, vous en êtes informé(e) par courriel dans la semaine et nous vous proposons un rendez-vous pour finaliser votre pré-inscription.
  4. L’inscription est définitive avec la conclusion d’un contrat d’apprentissage.
  5. Si votre dossier est incomplet, nous vous demanderons de le compléter.
  6. Si votre dossier est réjeté, nous vous en informons et vous fournissons les raisons du refus.

Important : la commission pédagogique attache beaucoup d’importance à votre projet professionnel. Veillez à remplir soigneursement et avec beaucoup de rigueur les questions relatives à votre motivation.

Validation de la formation

L’ETS vous prépare à l’obtention du BTS mais ne délivre aucun diplôme. La validation s’obtient par un examen final. La session d’examens a lieu à la fin de votre deuxième année aux mois de mai et juin. Les évaluations se font à l’écrit et à l’oral selon l’organisation qui figure dans le descriptif de formation (consulter les onglets présentation et programme). Pour valider vos examens et obtenir votre BTS vous devez obtenir … points sur … possibles soit une moyenne de … Si vous n’obtenez pas ce résultat mais que vous avez des notes supérieures à 10 dans telle ou telle unité vous gardez le bénéfice de ces épreuves pendant 5 ans.

Évaluations au cours de la formation

Tout au long de votre formation vous êtes évalué par les formateurs qui évaluent votre travail et votre progression. Ces évaluations sont réparties sur deux bulletins semestriels qui font l’objet d’une présentation et d’une appréciation globale de votre travail chaque semestre. Enfin vous bénéficiez de 3 BTS blancs au cours de votre formation qui vous permettent de savoir où vous vous situez et dont les résultats vous serviront à orienter votre travail et vos révisions.

Certification

Afin de répondre et d’anticiper l’obligation qui est faite à tous les candidats au BTS de passer au moins un certificat de langue, nous avons pris la décision d’évaluer à l’écrit chaque candidat au moment de son inscription au moyen d’un test basé sur le Certificat de langues vivantes européennes de la FEDE qui s’appuie sur le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECR) du Conseil de l’Europe. Il est officiellement reconnu par l’Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF).

Le Test proposé est un niveau B1. Il permet de situer le candidat. En cas de réussite, cela lui permet d’avoir une certitude quant à son niveau (du moins à l’écrit). En cas d’échec, un diagnostic peut être posé avec et nous pouvons conseiller un parcours d’amélioration à suivre. Si le candidat est en grande difficulté ou en échec, il ne pourra pas être admis dans la formation et sera invité à se perfectionner dans une des langues vivantes admis par le décret avant de se présenter de nouveau.

JORF n°0083 du 5 avril 2020 / texte n° 9
Décret n° 2020-398 du 3 avril 2020 relatif à la certification en langue anglaise pour les candidats à l’examen du brevet de technicien supérieur et modifiant le code de l’éducation. NOR:  ESRS1922073D
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2020/4/3/ESRS1922073D/jo/texte 
Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2020/4/3/2020-398/jo/texte

Publics concernés : tous les candidats inscrits à l’examen du brevet de technicien supérieur. 
Objet : instauration d’une obligation de passation d’au moins une certification en langue anglaise faisant l’objet d’une évaluation externe et étant reconnue au niveau international et par le monde socio-économique. 
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication. 
Notice : le décret subordonne la délivrance du brevet de technicien supérieur à la passation d’une certification en langue anglaise délivrée par un organisme extérieur aux établissements de formation et reconnue au niveau international. 
Références : le décret et le code de l’éducation qu’il modifie, dans sa rédaction issue de cette modification, peuvent être consultés sur le site Légifrance.

Information et règlement d’épreuve :
Durée de l’évaluation : 1 heure. Forme de l’épreuve : QCM et rédaction. Barème de notation QCM – Bonne réponse : 3 points – Absence de réponse : 0 point – Réponse erronée : 0 point.

La formation en entreprise

L’enseignement théorique est complété par des périodes de formation en entreprise qui prennent la forme de stages (12 à 14 semaines) ou d’une alternance école / entreprise.
Préalablement aux stages, le candidat effectue des missions professionnelles de préparation et de suivi (10 demi-journées maximum par année scolaire) ayant pour but de :

  • permettre la découverte de l’environnement professionnel,
  • faciliter l’intégration dans l’entreprise,
  • préparer les actions menées dans l’entreprise,
  • évaluer le résultat de ces actions.

Ces activités et missions sont utilisées par le candidat pour élaborer un dossier d’analyse et de conduite de la relation commerciale et un projet de développement commercial qui serviront de support aux épreuves pratiques E5 et E6.

Pour un apprenant qui souhaite obtenir un BTS, l’évaluation finale prend la forme d’un examen qui se déroule trois semaines environ après le dernier cours. Les candidats subissent des interrogations écrites et orales dont la forme varie en fonction du BTS préparé.
Il est important de préparer au mieux les candidats à cet ensemble d’épreuves. L’École Tourangelle Supérieure organise trois session d’entraînements aux épreuves (BTS blanc).
Le premier BTS blanc est proposé à la fin de la première année et coïncide au plus près avec le démarrage des épreuves officielles. Les résultats sanctionnent la première année mais surtout apportent une précision sur le niveau de l’apprenant un an avant l’examen final.
Cette session est suivie d’un entretien avec le directeur. C’est l’occasion de faire un point de situation sur la première année de formation et de permettre à l’apprenant de prendre conscience de son niveau, et de ce qu’il lui reste à faire pour être au niveau.
Le deuxième BTS blanc est organisé au mois de décembre, quatre mois environ avant l’examen officiel. Il est important car il donne une idée assez précise de ce que pourraient être les résultats finaux.
Il est suivi par un nouvel entretien individuel avec le directeur. Un point précis est établi sur le travail qui reste à fournir. Ces entretiens donnent lieu à des rapports co signés.
Le troisième, véritable galop d’essai, se fait un mois avant les épreuves. Les résultats permettent d’organiser les dernières semaines de révision. Avant le démarrage de cette dernière session, le candidat procède à son auto évaluation en remplissant un questionnaire simple qui lui permettra de confronter ce qu’il pense être son niveau avec la réalité d’une note.
Tout au long de la formation les candidats sont évalués par les formateurs à intervalles réguliers. Des moyennes sont établies, l’équipe pédagogique et les délégués de chaque classe se réunissent deux fois par an pour les conseils de classe qui servent à établir les bulletins semestriels qui sont transmis aux intéressés, aux tutrices et tuteurs en entreprise et aux familles.
Enfin nous réalisons des évaluations en milieu professionnel qui donnent lieu à un document écrit.

Règlement d’examen
ÉPREUVESFORMEDURÉECoeff.
E.1 Culture générale et expression ÉcriteÉcrite4 heures2
E.2 Communication en langues vivantes étrangères anglais
& deuxième langue vivante *
Orale
Orale
30 minutes
30 minutes
2
2
E.3 Gestion de la relation clientOrale30 minutes2,5
E.4 Élaboration de l’offre touristique Tourisme et territoire
& Production d’une prestation touristique
Écrite
Écrite
3 heures
4 heures
2,5
4
E.5 Gestion de l’information touristiqueOrale40 minutes2,5
E.6 Parcours de professionnalisationOrale40 minutes2,5
E.F.1/U.F.1 Épreuve facultative : langue vivante étrangère 2Orale20 minutes**
Les langues vivantes concernées sont, au choix du candidat, une des langues suivantes : allemand, arabe,
chinois, espagnol, hébreu, italien, japonais, portugais, russe. ** La langue vivante étrangère facultative est obligatoirement différente des langues de l’E.2.

Cet enseignement est non genré et mixte. L’ETS s’engage à garantir à tous ses étudiants une égalité des chances, quelle que soit leur situation et leur origine.