Inscription

Notre engagement

L’ETS croit profondément aux vertus de l’alternance et particulièrement à celles du contrat d’apprentissage. C’est pourquoi l’organisme de formation en a fait sa « marque de fabrique ». L’engagement de l’ETS est simple : accompagner, aider et épauler l’étudiant alternant. Et ce, du dépôt de candidature à la signature de son contrat. Le directeur de l’ETS met un point d’honneur à la mise en place de notions de collectif, de réussite commune et d’entraide. C’est donc la ligne de conduite de l’organisme de formation.

Dès lors que l’étudiant dispose d’un projet professionnel et d’une grande motivation pour le mener à bien, l’ETS s’engage à l’aider à trouver une entreprise en cohérence avec la qualification souhaitée et à le former à la prospection. C’est donc un partenariat basé sur un engagement mutuel qui se tisse entre l’ETS et l’étudiant. Ce partenariat devient une réussite commune lorsque l’étudiant obtient son diplôme d’état et à terme un emploi.

Conditions préalables

Le contrat d’apprentissage n’est pas un domaine réservé aux titulaires d’un baccalauréat en particulier. L’Ecole Tourangelle Supérieure ne sélectionne pas les futurs alternants en fonction de leur baccalauréat mais de leur projet professionnel. L’Ecole Tourangelle Supérieure accueille sans distinction les titulaires des baccalauréats professionnels, technologiques et généraux et ce quel que soit l’âge des titulaires. L’Ecole Tourangelle Supérieure peut sous certaines conditions intégrer des personnes n’ayant pas obtenu le baccalauréat, à la première condition d’avoir passé les épreuves du baccalauréat et de signer une convention de formation en 1 500 heures.

Devant la difficulté de trouver des entreprises d’accueil pour les jeunes qui souhaitent préparer leur BTS en alternance, le recrutement des candidats est désormais soumis à des conditions de plus en plus précises. Si auparavant le descriptif d’un bon projet professionnel pouvait suffire ce n’est plus le cas aujourd’hui. Le recrutement s’effectue en trois étapes :
Étape 1 : examen du dossier de candidature ;
Étape 2 : entretien de motivation ;
Étape 3 : tests.

Recrutement des candidats

Le candidat qui s’adresse à l’Ecole Tourangelle Supérieure pour avoir des renseignements sur les formations proposées ou parce qu’il souhaite entrer à l’école peut le faire de toutes les manières possibles, soit en passant directement sur le site, soit par mail, par téléphone, à l’issue d’une réunion d’information ou à l’occasion d’un salon.
Lorsqu’il officialise sa demande d’admission et après nous être assurés que la formation qu’il souhaite suivre est bien disponible à l’ETS, nous lui envoyons (ou remettons en main propre) par courrier ou par mail un dossier de candidature intitulé « demande d’admission » que nous lui demandons de nous communiquer dans les plus brefs délais. Aucune consigne particulière n’est donnée pour remplir le dossier.
Si l’examen du dossier est concluant, nous confirmons un rendez-vous avec le candidat pour l’entretien de motivation et les tests. Nous lui envoyons par mail une fiche « guide de l’entretien » pour l’aider à se préparer et lui demandons de nous communiquer un CV par mail.

Examen du dossier de demande d’admission

Dès réception du dossier de demande d’admission, un examinateur est désigné pour analyser le dossier. La personne chargée de ce travail peut être le professeur référent de la section ou le Directeur. L’École Tourangelle Supérieure s’engage à examiner ce document dans les 48 heures maximum après réception. Il est important de respecter ce délai afin de limiter le temps de latence et augmenter notre capacité de réaction. Une réponse ainsi qu’une confirmation du rendez-vous est envoyé immédiatement après l’analyse du dossier.
Pour statuer l’examinateur dispose d’une grille d’évaluation et d’un guide succinct pour l’aider dans ses prises de décisions. La grille d’évaluation est faite pour ne pas pénaliser le candidat. Deux cas qui entraînent l’ajournement du dossier : l’absence des bulletins trimestriels des années de lycée et pour les candidats ayant obtenu leur baccalauréat à l’étranger, l’absence du document d’équivalence visé par le CIEP.

L’entretien de motivation – une heure

Il est capital. Le candidat, au moment où nous lui confirmons le rendez-vous reçoit une lettre avec les axes qu’il doit préparer pour se présenter dans de bonnes conditions au rendez-vous. L’entretien est segmenté en plusieurs temps. Le premier est consacré à mettre le candidat à l’aise. Tout en lui présentant l’École nous lui faisons visiter l’Établissement. Ensuite nous lui parlons de notre engagement pour l’alternance et prenons le temps de lui détailler le dispositif en insistant sur son statut, sa rémunération, son rôle dans l’entreprise, l’importance de la fonction tutorale du financement du contrat d’apprentissage, du rythme de l’alternance choisi par l’ETS.
L’examinateur possède le CV du candidat avec lui.
Le troisième volet lui donne la parole. Selon le plan qui lui a été communiqué, nous le laissons se présenter, décrire son projet professionnel et finir par nous expliquer comment il se voit dans cinq ans.
En dernière partie, nous revenons sur le choix de formation du candidat et lui demandons de préciser les raisons qui l’ont amené à faire ce choix. Cela nous permet de mettre en adéquation ce qu’il souhaite être (projection dans cinq ans) avec la formation qu’il a choisie. C’est un moment important. Il sert de conclusion à l’entretien en confirmant ou non le choix de formation.
Une grille d’évaluation permet de formaliser l’entretien.

Les tests – 30 minutes

Les tests ont une valeur indicative. Ils doivent corroborer ce qui a été observé au moment de l’examen des bulletins trimestriels fournis par le candidat. Nous cherchons à avoir une idée de ce que le candidat peut produire en un temps déterminé (30 minutes) sur des matières générales. Nous proposons un test en économie, en culture générale en conjugaison et en anglais.
Les résultats obtenus n’ont rien de rédhibitoires mais nous serons utiles pour constater un niveau général et ils nous permettront, le cas échéant de proposer des sessions de soutien (notamment en anglais) avant le début des cours.
Mention spéciale pour le test de culture générale qui comprend des questions portant sur le contrat d’apprentissage et dont toutes les réponses auront été données dans l’exposé que nous faisons au cours de l’entretien sur l’alternance. Nous précisons que les notes éventuelles qui ont été prise pendant l’entretien peuvent être consultées durant le test de culture générale.

Synthèse

Il s’agit de mettre en adéquation ce qui a été observé entre les trois parties qui composent la procédure de recrutement.
Nous attachons une grande importance à l’entretien de motivation. Si un candidat n’a pas bien réussi ses tests, si son dossier scolaire est moyen mais que son entretien est une réussite et qu’il a su convaincre l’examinateur du bien fondé de sa démarche, il sera reçu. Inversement l’échec à l’entretien de motivation peut entraîner l’ajournement de la candidature.
L’Ecole Tourangelle Supérieure s’engage à donner une réponse quelle qu’elle soit, au plus tard 48 heures après l’entretien et les tests. Le candidat est prévenu par téléphone et par mail et il reçoit un courrier avec différents documents et un planning d’action de prospection, s’il a choisi l’alternance.
Il n’y a pas de parcours particulier pour un jeune qui souhaite entrer à l’Ecole Tourangelle Supérieure en formation initiale. Il subit les mêmes étapes et épreuves.
En revanche, l’Ecole ne s’engagera pas avec un candidat qui souhaite préparer un BTS en formation initiale au-delà d’une année. En effet l’objectif est de persuader ce candidat de poursuivre sa formation en alternance en deuxième année. Il n’y a aucune obligation et il va de soi qu’un deuxième année en formation initiale est toujours possible.

Le calendrier de formation est fixé pour deux ans (durée de la formation) ce qui correspond à 1 350 heures de formation.